dimanche 11 septembre 2016

Stages 2016/2017


Cette saison encore, puisque cette formule fonctionne depuis 2 saisons avec succès, nous proposons 2 types de stage :

des stages destinés aux professionnels (danseurs et autres artistes scéniques, ainsi qu'à toute personne ayant le niveau requis pour y participer) principalement consacrés à l'étude de pièces chorégraphiques de notre répertoire.
Il y aura 3 stages qui se dérouleront sur 5 jours et qui s'achèveront par une restitution ouverte au public. Stages et restitutions se feront dans la salle May B à Micadanses - Paris.

des ateliers ouverts à tous, notamment aux amateurs de toutes disciplines artistiques. Ces ateliers se dérouleront sur 4 week-end au studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil (métro Mairie de Montreuil).

Renseignements et inscription : afleurmi@club-internet.fr ou 0603222060



Calendrier des stages destinés aux professionnels



Tarif d'un stage destiné aux professionnels : 210 euros.

photo : silvia machado
du 28 novembre au 2 décembre
de 13 h à 17 h
(au Studio May B à Micadanses - Paris)

Restitution le 3 décembre à 20h00 au studio May B à Micadanses. 

ENSEMBLE EN MOUVEMENT - LE GROUPE ET L'ESPACE


Inspiré de notre création « La vie en rose ??? »
… je pourrais être enfermé dans une coquille de noix, et me sentir comme le roi d’un espace infini, … (Shakespeare)

« Je peux prendre n'importe quel espace vide et l'appeler une scène. Quelqu'un traverse cet espace vide pendant que quelqu'un d'autre l'observe, et c'est suffisant pour que l'acte théâtral soit amorcé. » Voilà ce que Peter Brook écrit dans son ouvrages « L’espace vide ». Ce qui est vrai pour le théâtre, l’est d’autant plus pour la danse.
Dans ce stage nous allons explorer cette fonction fondamentale et essentielle, indispensable à l’art de la danse : l’espace comme élément constitutif du mouvement dansé. Comment jongler avec l’espace sans perdre le nord.

Le deuxième aspect au centre de notre attention sera le travail en groupe. Se faire partie d’un ensemble, parfaitement synchro, tout en affirmant son individualité. Développer l’écoute, une écoute qui amène à l’action. L’écoute de soi-même et de l’autre. Précision, qualités du mouvement, immobilité transportée, jeu, expressivité. Évolution à l’intérieur d’un espace donné et à l’intérieur d’un groupe donné. Faire un bout de chemin ensemble, chemin de vie, chemin inventé et réinventé à chaque fois.


photo : Cristiano Prim

du 16 au 20 janvier
de 12 h à 16 h
(au Studio May B à Micadanses)

Restitution le 20 janvier à 18h00 au studio May B à Micadanses. 

MOI ET TOI-MEME - SOLOS/DUOS


Inspiré de notre création « Histoires courtes en plusieurs cris »
« On était tellement proche qu’il n’y avait plus de place pour l’émotion entre nous. » (St. J. Lec)

Travailler en solo est toujours un défi particulier. Dans ce stage nous confronterons le travail en solo à celui à deux. L’individu face à soi-même et à l’autre. Comment affirmer sa personnalité et mettre en valeur nos qualités et défauts. Comment devenir son propre filtre pour arriver à l’essentiel. Comment se livrer (un tant soi peu), sans être livré à soi-même.
Et puisque la solitude est également un plaisir, pourquoi ne pas en faire une solitude partagée. L’interprète comme partie d’un collectif et comment mettre en valeur aussi bien l’un que l’autre. Harmonie et opposition comme outils dans ce délicat exercice de style.



photo : Denise Namura
du 20 au 24 mars
de 12 h à 16 h
(au Studio May B ou Noces à Micadanses)

Restitution le 24 mars à 18h00 au studio May B à Micadanses. 

JE TE TIENS, TU ME TIENS - PORTÉS ET MANIPULATIONS




Inspiré de notre création « Que reste t-il de nos amours ? »

L’axe principal de ce stage sera la manipulation. La manipulation du corps sous toutes les coutures : indépendance des articulations du corps, notions de poids et d’équilibre, relation avec l’autre.

Les séances de travail seront constituées des éléments suivants : échauffement, improvisation et composition. Nous étudierons également quelques extraits de notre répertoire pour confronter notre travail de création à notre recherche pédagogique, qui marchent encore et toujours de paire.

Comme  d’habitude nous nous concentrerons sur la technique et la précision des mouvements mais également sur la pensée à laquelle nous  souhaitons donner forme.
Bien sûr, il s’agit d’une recherche de longue haleine, mais même les distances les plus longues se parcourent à petits pas.


Calendrier des ateliers ouverts à tous


Tarif d'un atelier ouvert à tous : 110 euros.

photo : Mauricio Maia

26 et 27 novembre
de 10 h à 16 h

(Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil) 


LA DANSE DE CHACUN







Nous nous intéresserons dans ce stage plus particulièrement à la personnalité et à l'interprétation personnelle de chacun. Comment exploiter les défauts, les qualités, bref les particularités corporelles de chaque participant pour apporter une touche personnelle à l'interprétation, sans trahir la forme originale imposée par la partition chorégraphique. Nous tenterons de construire notre propre personnage dans une situation donnée et à partir de là pouvoir construire la danse de chacun. 


photo : Isabelle Girard


14 et 15 janvier
de 10 h à 16 h

(Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil) 

LE LABYRINTHE DES EMOTIONS



Tout en faisant un travail de préparation de l'interprète scénique, nous nous intéresserons dans ce stage plus particulièrement à la notion de l'espace et du temps ainsi qu'à un travail autour des dynamiques du mouvement et leur influence sur l'interprétation. Nous approcherons le travail sur l'émotion à travers ces éléments.
Nous chercherons également à créer des structures scéniques  simples, sur la base d'un vocabulaire commun élaboré au cours du stage.
La forme et l'émotion, deux éléments essentiels à notre démarche créative.


photo : Silvia Machado

25 et 26 février
de 10 h à 16 h

(Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil) 


QUAND LES OBJETS RENTRENT DANS LA DANSE





Tous ces objets qui vous accompagnent au quotidien font partie de vous au même titre que la couleur de vos yeux ou la forme de votre nez. Les objets, vous vous les appropriez instinctivement pour éloigner le sentiment de nudité qui vous hante, pour qu’ils vous protègent du regard des autres tout en vous permettant de vous distinguer de ces mêmes autres. Tous les objets que vous portez appartiennent autant à votre intimité psychique que corporelle.
Approche d’un travail chorégraphique autour de l’objet en tant que moteur de jeu et de danse.


photo : Denise Namura


18 et 19 mars
de 10 h à 16 h

(Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil) 


LE PUZZLE EN MOUVEMENT - LA COMPOSITION SCENIQUE






Tout en faisant un travail de préparation de l'interprète scénique, nous nous intéresserons dans ce stage plus particulièrement à la composition scénique.


Nous chercherons à créer des structures scéniques simples, sur la base d'un vocabulaire commun élaboré au cours du stage : gestes, textes, partitions chorégraphiques, personnages/interprètes. Comment mettre le travail qui sera effectué avec chacun au profit du groupe. Comment construire à partir des éléments isolés obtenus dans le travail individuel, un ensemble cohérent. L'objectif n'est pas d'arriver à un résultat "présentable", mais plutôt de comprendre le mécanisme de composition.


mardi 6 septembre 2016

« PIX & MOVES » en création !

Nous sommes très impatients de reprendre le travail avec l’association Passerelle vzw en Belgique à partir d'octobre. Nous y mènerons un travail de création d'une pièce chorégraphique intitulée « PIX & MOVES » autour de l’œuvre du maître canadien du cinéma d’animation, Norman MacLaren.

On ne vous en dit pas plus pour le moment mais réservez d'ores et déjà les dates du 3, 4 et 5 novembre 2016 pour les premières représentations ! Nous serons juste de l'autre côté de la frontière de nos amis belges.

lundi 5 septembre 2016

Nos jeux olympiques à nous - épisode 4 : Campinas !

Et pour finir, nous serons à Campinas (SP) pour donner un stage dans l’espace de la Cia Tugudum, le 24 septembre.

Le thème du stage sera "Quand musique et mouvement se rencontrent". Notre but principal dans cet atelier est de transmettre aux danseurs la place de la musique dans notre travail de création.

Et ce sera la clôture de nos jeux olympiques à nous au Brésil !

Nos jeux olympiques à nous - épisode 3 : Sorocoba !

Et hop ! un saut dans la ville de Sorocaba (SP) au SESC Sorocaba où nous avons

- animé deux ateliers : l'un destiné aux adultes le 6 septembre sur le thème « Interprétation en mouvement » et l'autre aux enfants le 7 septembre sur le thème « Du jeu à la danse »

- et donné une représentation de « au-delà du temps », toujours le 7 septembre.

Ouf !



dimanche 4 septembre 2016

Nos jeux olympiques à nous - épisode 2 : São Paulo encore !

Nous sommes en résidence de transmission au Centre Culturel de São Paulo du 23 août au 15 septembre

Il s’agit de la transmission de notre chorégraphie «  si un jour je te quitte je te garderai en moi à nu à vif à jamais » et d’un extrait de notre chorégraphie «  Miroirs de l’âme » pour des danseurs professionnels brésiliens sélectionnés. Les représentations auront lieu les 16 et 18 septembre à l’occasion du Festival “Semanas da Dança”.

Et nous aurons le plaisir de danser en deuxième partie de ces deux soirées notre pièce « AU-DELÀ DU TEMPS ».

Si vous êtes par là, venez ! Ça va être super !


photo : João Silva

samedi 3 septembre 2016

Nos Jeux Olympiques à nous - épisode 1 : São Paulo !

ah ! le Brésil, ses clichés touristiques, ses épisodes politiques rocambolesques, ses jeux olympiques ... et nous ! 

D'abord en juillet pour animer un stage de 30h au Estúdio Luis Louis à São Paulo. 18 stagiaires ultra motivés ayant une formation de mime corporel à qui nous avons transmis notre langage chorégraphique sur le thème « A FALA DO CORPO » - la danse des articulations. Un stage qui s'est achevé par une restitution publique. Merci pour votre travail et votre bonne humeur ! Médaille d'or !




mardi 13 octobre 2015

Stages 2015-2016

Pour cette saison, nous continuons de proposer 2 types de stage :

des stages destinés aux professionnels (danseurs et autres artistes scéniques, ainsi qu'à toute personne ayant le niveau requis pour y participer) principalement consacrés à l'étude de pièces chorégraphiques de notre répertoire.
Il y aura 3 stages qui se dérouleront sur 5 jours et qui s'achèveront cette année par une restitution ouverte au public le dernier jour de stage, en soirée. Les restitutions à Micadanses se feront dans la salle May B.

des ateliers ouverts à tous, notamment aux amateurs de toutes disciplines artistiques. Ces ateliers se dérouleront sur 3 week-end.

Renseignements et inscription : afleurmi@club-internet.fr ou 0603222060




Calendrier des stages destinés aux professionnels


Tarif d'un stage destiné aux professionnels : 210 euros.



du 30 novembre au 4 décembre
de 10 h à 14 h
(Stage au Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil)

Restitution le 4 décembre à 20 h 30 à Micadanses (Paris)

QUAND MUSIQUE ET MOUVEMENT SE RENCONTRENT
(être et paraître)


Inspiré de notre création « Miroirs de l'âme ».

Il n’y a que les esprits légers pour ne pas juger sur les apparences. Le vrai
mystère du monde est le visible, et non l’invisible. (Oscar Wilde)

Le fond et la surface, être et paraître. Nous naviguons entre les deux comme le funambule sur son fil et brouillons allègrement les pistes. On ne voit forcément qu'une partie de la réalité, mais toute médaille a son revers, et n'est pas or tout ce qui brille.
Il y a l’image que j’ai de moi-même, l'image que j'aimerais donner aux autres, celle qu'untel s'est faite et celle que tel autre aimerait se faire de moi. Et moi ? ... quelque part au milieu de tout ça ... à ce qu'il paraît. Miroir, mon beau miroir ... laquelle des 4 vérités est la bonne ?

Le fil conducteur de ce travail sur l’image sera la musique et son importance dans la recherche du mouvement dansé.



photo : silvia machado
du 18 au 22 janvier 2016
de 10 h à 14 h
(Stage au Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil)

Restitution le 22 janvier à 20 h 30 au studio du Théâtre du Mouvement (Montreuil)

TEMPS SUSPENDU (la danse du silence)


Inspiré de notre création
« Un ange passe-passe ou entre les lignes il y un monde »

Au commencement il y avait le Verbe et à la fin le bla-bla-bla. (Stanislaw Jercy Lec)

"L'immobilité est le silence du mouvement ...". Ce stage sera axé sur un travail autour du silence et de l’immobilité comme parties intégrantes de l’intervention scénique. Comment gérer ces moments clés de l’interprétation. Comment se servir de ce "temps en suspens" en tant que moteur du jeu. Silence et immobilité comme moments de concentration d’énergie. Tout en faisant le travail de préparation de l'interprète scénique, nous poursuivrons dans ce stage notre recherche sur la théâtralisation du mouvement. 


photo : silvia machado
du 21 au 25 mars 2016
de 9 h à 13 h
(Stage au Studio May B de Micadanses à Paris)

Restitution le 25 mars à 20 h 30 à Micadanses (Paris)

DES JOURS SANS, DES JOURS AVEC
(absence/présence)




Inspiré de notre création « Un temps sans, des instants avec »

Tout portrait qu’on peint avec âme est un portrait non du modèle,
mais de l’artiste. (Oscar Wilde)

Tout en faisant le travail de préparation de l’interprète, nous explorerons ici plus concrètement et dans le détail le déséquilibre et ce qu’il implique en terme de qualité du mouvement. Comment s’en servir pour rendre le jeu plus intéressant, plus dense et plus juste. Trouver son axe pour maîtriser la fragilité recherchée et se mettre en danger pour profiter de la richesse de l’inconnu. À partir de cet état, l’approche de l’émotion et de son rapport à la danse. Comment arriver à une forme dansée adéquate pour exprimer des états émotionnels.



Calendrier des ateliers ouverts à tous


Tarif d'un atelier ouvert à tous : 110 euros.



photo : denise namura

12 et 13 décembre 2015
de 10 h à 16 h
(Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil) 

DANSER NOS RÊVES
(dynamiques du mouvement)
« Il faut vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie. » 



L’axe principal de ce stage sera le rêve – dans le sens le plus large du terme. Quand réalité et désir s'entrechoquent, l'imaginaire produit des courts-circuits générateurs d'étincelles. Ces étincelles, on les appelle rêves.
L'univers du rêve est un monde magique où quotidien et insolite se côtoient. Un monde éphémère mais plein d'images d'une grande richesse. Comment nos rêves deviennent expression et à partir de cette expression, comment transmettre les émotions que l'on a ressenties. Arriver à la "danse de nos rêves" à partir des histoires de chacun, à priori sans queue ni tête, mais qui finalement pourront prendre tout leur sens.
Nous poursuivrons dans ce stage notre recherche sur les différentes dynamiques et la théâtralisation du mouvement.
Merci de coucher sur le papier, avant le début du stage, un court rêve bien farfelu. À vos plumes !


photo : zazgirard

16 et 17 janvier 2016
de 10 h à 16 h
(Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil) 

COMME CUL ET CHEMISE
(dialogue en mouvement)
Le dialogue véritable suppose la reconnaissance de l’autre à la fois dans son identité et dans son altérité. (proverbe africain)




Nous explorerons le passage de la narration à l'interprétation dansée. Comment parvenir à la communication entre les interprètes et celle avec le public, à cette échange absolument vital pour l'acte scénique. Nous approcherons les différentes facettes du travail à deux, oscillant entre duo et duel, entre osmose, contraste et dualité.

Comment la ligne qui relie deux interprètes se transforme en triangulation dans son rapport avec le public et que peut apporter ce ‘cercle vertueux’ à la dramaturgie dans la danse.


photo : denise namura

2 et 3 avril 2016
de 10 h à 16 h
(Studio du Théâtre du Mouvement à Montreuil) 

QUI COURT SEUL EST SUR D'ARRIVER LE PREMIER
(les solos)
« Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris. » (Oscar Wilde) 





Travailler en solo est toujours un défi particulier. Dans ce stage nous confronterons le travail en solo à celui en groupe. L’individu face à soi-même et aux autres. Comment affirmer sa personnalité et mettre en valeur nos qualités et défauts. Comment devenir son propre filtre pour arriver à l’essentiel. Comment se livrer (un tant soi peu), sans être livré à soi-même.
Et puisque la solitude est également un plaisir, pourquoi ne pas en faire une solitude partagée. L’interprète comme partie d’un collectif et comment mettre en valeur aussi bien l’un que l’autre. Harmonie et opposition comme outils dans ce délicat exercice de style.